APPEL A PROJET v2

A toutes celles et tous ceux qui ont soutenu La Fête de la vache nantaise dans le cadre du vote citoyen de "Mon projet pour la planète",

Vous avez été plus d'un millier à voter pour notre projet.
Nous sommes, à priori, plutôt bien classés (en catégorie biodiversité sur 206 projets, nous sommes 1er sur la région Pays de la Loire et 20 ème au niveau national. En toutes catégories sur 420 projets, nous sommes 35ème au niveau national)
Tout cela n'aurait pas été possible sans votre forte mobilisation.

Nous attendons désormais la publication des résultas et nous ne manquerons pas de vous tenir informés.

Tous le bénévoles de l'association vous remercient très chaleureusement de votre soutien.

Races locales, les racines de l’agriculture paysanne ?

benevoles

Depuis que les paysans s'intéressent aux races locales ils ont toujours envisagé, d’abord en filigrane, puis de façon plus affirmée de leur faire retrouver une place dans l'économie agricole, mais pas n'importe laquelle.

Ces races ont été façonnées par des générations de paysans bien avant que l'agriculture industrielle ne manque de les faire presque toutes disparaître. Leur adaptation aux différents territoires, leur polyvalence fonctionnelle, ainsi que les choix des éleveurs de ces races, nous ont légué un trésor génétique inestimable.

Les pionniers de la mise en valeur de la biodiversité domestique ont d'abord œuvré de façon marginale, mais depuis quelques années, leurs expériences avant-gardistes trouvent un écho grandissant dans la société. Aujourd'hui, il est reconnu par tous que la diversité peut être un facteur de développement économique.

Cette prise de conscience se retrouve aux deux bouts de la chaîne. D'abord dans l'agriculture paysanne qui propose une agriculture attachée à son territoire, capable de reprendre en main sa sélection génétique et de se passer d'artifices chimiques ; puis au-travers d'une consommation responsable mettant en avant le rapport direct avec les producteurs, la qualité artisanale des produits et la proximité des lieux de ventes ; tout cela contribuant à la diminution de l’impact écologique.

Le développement des races locales, et plus largement de la biodiversité domestique, donne du sens à l’agriculture paysanne : celui-ci oblige chaque paysan à réinventer ses itinéraires techniques et, par le rapprochement avec les consommateurs, facilite une « adhésion sociale » permettant la poursuite de la démarche de ces paysans modernes.

Cela fait partie des objectifs que l'association "Pas Bête la Fête" veut promouvoir auprès d'un public le plus large possible à l'occasion de la 8ème édition de la fête de la vache Nantaise et des races locales.

Laurent Chalet
Président Pas Bête la Fête

pdlcg44plessepays de redoncredit agricolegroupamamutuellespdvinfos redonfrance bleu

colarenaterre a lassiettepotiertpgrgtv-44top officerationallg serviceslenormandcoviaduvachercumamfrbois plusedou breizhle sillonjnltoutseloueequip servicesruffault